Trois fois Nu

Trois fois nu

de peau,

parfois nu jusqu’à l’os et la mort,

le regard nu et le corps sans arme,

le corps donné et l’âme secrète..

Trouver le rythme en trois temps. Regarder son modèle comme l’artiste dans l’atelier, en faire l’étude et le portrait.
Il me plait aussi de croire que l’âme s’attrape mieux avec quelques grains d’argent et que la peau en est plus tangible.
Le grain est un joli mot; la photographie, la peau et la voix ont le grain en commun et toutes les trois dévoilent l’intime et les secrets.